acce-o /
FrançaisEnglishEspañol
> Collection > > Aquarelle Palais des Thermes

Aquarelle Palais des Thermes

Victor-Jean Nicolle (1754–1826)

Intérieur du Palais des Thermes, seul monument romain à Paris, rue de la Harpe.
Inscription au revers : Vue de la grande salle du Palais et Thermes de Julien (surnommé l'Apostat). Seuls restes des monuments romains ; construits à Paris et situés rue de la Harpe. V. J. Nicolle Pinxit.

Ce petit dessin de la main d’un artiste rompu aux vues d’architecture, figure l’intérieur du frigidarium, pris depuis l’ouest, à un moment de l’histoire où le goût pour l’Antiquité et le Moyen Âge émerge et s’affirme.
Il montre un état de la grande salle avant le percement, dans son mur oriental d’une "ouverture pratiquée dans une muraille dont [Albert Lenoir] sut ne pas compromettre la solidité, [qui] établit entre les deux monuments une communication dont la place a été si habilement choisie qu'aujourd'hui où le temps a effacé la trace des raccords indispensables on est tenté de se demander si ces deux monuments n'ont pas été depuis le 15e siècle réunis l'un à l'autre1 "
Cet état historique, au tournant des années 1820, est le moins documenté de l'histoire du lieu et est contemporain de la disparue toiture en bâtière de Godde réalisée après l’évacuation par ce dernier des terres du jardin suspendu installé au Moyen Âge sur la voûte du frigidarium.

Vers 1820.
Don des Amis du musée de Cluny, 2020.

1 Georges Duplessis, Notice sur M. Albert Lenoir, lue le samedi 14 novembre 1891, Paris, 1891, p. 12

N° Inventaire : Cl. 23937
Hauteur : 8,5 cm
Largeur : 13,5 cm
Siècle : 19e siècle
Techniques : aquarelle; dessin; peinture
Oeuvre non visible
Les dossiers thématiques
Programmation
  • Aucun événement à venir
A voir aussi
  • Aucune oeuvre proche