> Le musée > L'établissement > Qui sommes-nous ?

QUI SOMMES-NOUS ?

Questions à Elisabeth Taburet-Delahaye, conservateur général du patrimoine et directrice du musée de Cluny depuis 2006.

Elisabeth-Taburet-Delahaye-©Bertrand Rieger-mini

Pouvez-vous présenter le musée de Cluny à ses visiteurs physiques et en ligne ?

Vue de la salle de la Ferronnerie de l'hôtel de Cluny- Cl.23741-Bandeau 750

« Le musée de Cluny, c'est tout d’abord un site archéologique comportant des témoignages antérieurs à l'occupation romaine, les thermes gallo-romains du Ier siècle de notre ère, et un prestigieux hôtel particulier du XVe siècle. C'est aussi une collection très riche, constituée d’un socle important d’œuvres rassemblées lors de la création du musée au XIXe siècle, augmenté au fil du temps. »

Qu’est-ce qui rend aussi particulière l’expérience d’une visite au musée de Cluny ?

musee-cluny-bandeau-1024©pod

« Un musée installé sur un site archéologique et au sein de deux Monuments historiques, le tout au cœur de Paris, c'est assez unique.

J’ajouterais également l'échelle physique du musée, à taille humaine et le charme suggestif du lieu. C’est un petit îlot de verdure et de calme dans le tumulte de la ville, une cour préservée, des ruines qui viennent stimuler l’imagination.

Et lorsque l’on pénètre dans le musée, la qualité de l'accueil et l'exceptionnel accord entre les collections et les monuments font de la visite un moment tout à fait particulier. »

Quels sont les atouts et les forces de votre établissement ?

La Dame à la Licorne : A mon seul désir (Cl. 10834) détail amis

« Le musée de Cluny est un établissement de taille moyenne, une ''PME de la culture'' en quelque sorte. Nous avons d'énormes atouts qu'il nous faut conserver et faire prospérer, tout en essayant de remédier à nos difficultés ou nos faiblesses actuelles, en premier lieu celle de l’accessibilité. L'équipe resserrée est très attachée à l'établissement et à son dynamisme. Ce que nous souhaitons préserver, ce sont ces qualités qui tiennent à cette dimension humaine.

Notre grande chance réside dans ce lieu au centre de Paris, à la fois emblématique et secret. L’autre atout est naturellement notre « totem », la tenture de La Dame à la licorne. Sans oublier également le reste des collections, d'une richesse extraordinaire et d’une grande diversité. Ainsi, le musée présente de grands ensembles de la sculpture médiévale issus de monuments parisiens prestigieux, tels que la cathédrale Notre-Dame ou la Sainte-Chapelle, des trésors d’orfèvrerie parmi lesquels la rose d'or et de l’autel de Bâle, ou bien encore la collection la plus importante de vitraux conservés en contexte muséal en France.

Par nos collections, mais aussi par notre programmation, nous proposons à nos publics de découvrir le monde médiéval dans son ensemble et tentons d’en dévoiler toutes les facettes. Beaux-arts, histoire mais aussi musique, poésie, et culture dans ses aspects les plus variés et les plus inattendus... Nous sommes un des rares, voire le seul musée français à présenter ce type de vision, portée par l’ensemble de l’équipe.

Je terminerais enfin sur le réseau des musées d'art médiéval que nous sommes en train de mettre en place. Cela me semble être le meilleur témoignage de cette dimension européenne du monde médiéval. »

Pouvez-vous évoquer plus en détail le projet de modernisation du musée dit Cluny 4 ?

Cluny4-ElevationOuest-Bandeau-750

Cluny 4 n'est qu'une étape dans l'histoire du musée et il restera encore du travail après l'achèvement de la première grande phase vers la fin de 2017. Le projet peut être décrit comme un polyptique à quatre volets :

  • restauration des monuments
  • construction d'un nouvel accueil
  • refonte des parcours muséographiques
  • reprise du jardin médiéval et optimisation de l’insertion urbaine.

L'enjeu commun reste l'accueil des visiteurs, tout en préservant l'impératif de préservation des bâtiments et des collections.

Que souhaiteriez-vous dire aux visiteurs qui franchissent la porte du musée ?

Retour de la Chasse-Tenture a l oiseau-Cl 22858-Bandeau750

« Vous allez être transportés dans un monde d'imaginaire, depuis l'amour courtois et les récits de chevalerie, jusqu’aux allégories de La Dame à la licorne. Un univers haut en couleurs, mais aussi un monde pré-cartésien, où l'on peut avoir plusieurs interprétations d'une même réalité.

Vous allez également remonter dans le temps et découvrir des éléments du patrimoine qui sont intrinsèques à la culture européenne d'aujourd'hui. Le musée rappelle cette histoire et, nous l’espérons, aide à comprendre ce que nous sommes aujourd'hui. Notre mission est aussi de battre en brèche les idées reçues sur le monde médiéval, qui n’est pas uniquement un monde de violence. »

Et à vos internautes ?

vitrail-quatre-personnages-cl_14474-bandeaux-750

« Cette mission citoyenne que j’évoquais à l’instant, nous pouvons l’assurer en étant présents dans le monde moderne, notamment par les nouvelles technologies et le numérique.

J’espère que la découverte du musée et de ses collections par le biais du site Internet rendra l’univers médiéval toujours plus attractif, et suscitera des envies de visite chez les internautes, où qu’ils soient de par le monde ! »