En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
acce-o /
FrançaisEnglishEspañol
> Ressources > Glossaire

Glossaire

P

Paléologues :

Nom d'une famille d'empereurs byzantins qui régna de 1261 à 1453, c'est-à-dire jusqu'à la chute de l'Empire byzantin.

Pallium :

Pièce de laine portée dans l’Antiquité par les Grecs, puis par les Romains : elle est carrée ou rectangulaire et fixée aux épaules par une fibule.

Palmette :

Ornement en forme de petite feuille recourbée, lobée ou digitée, née d’un rinceau, et dérivée d’un motif antique en forme de petite palme.

Pampre :

Ornement fait d'un rameau de vigne sinueux, avec feuilles et grappes.

Parques :

Personnages de la mythologie grecque, les Parques sont trois soeurs qui filent, dévident et coupent un fil qui évoque la vie humaine. Clotho est la fileuse, Lachésis la dévideuse, Atropos est celle qui coupe le fil après la confection de chaque pelote.

Patène :

Petit plat ou petite assiette utilisés dans le culte chrétien (catholique) pendant la messe : le prêtre y pose l'hostie, morceau de pain sans levain circulaire et prononce des paroles rituelles selon lesquelles l'hostie devient le corps du Christ. Au Moyen Âge, la patène devait être en métal précieux (argent ou or) ou au moins comporter un revêtement argenté ou doré. La patène est toujours associée à un calice.

Pavois :

Grand bouclier ovale ou rectangulaire.

Pentecôte :

Mot d’origine grec signifiant cinquante, cette fête se célébrant cinquante jours après Pâques. Dans les Actes des Apôtres, ceux-ci, réunis autour d’une table, virent descendre sur chacun d’eux le Saint Esprit sous forme de langues de feu et se mirent à parler en plusieurs langues. Cet événement marque le début de la dispersion des apôtres à travers le monde pour annoncer la Bonne Nouvelle.

Périzonium :

Linge drapé autour des hanches du Christ en croix et masquant son anatomie. Il est généralement court et remplace à partir du 11e siècle le colobium, qui descend jusqu’aux genoux. Il n’est visible que dans les scènes de la Crucifixion ou la suivant immédiatement (Descente de croix, Pietà, Déploration sur le Christ mort, etc.).

Phylactère :

Bande de parchemin aux extrémités enroulées, portant une inscription ; le phylactère est, dans la religion juive, une amulette constituée par une inscription d'un verset biblique sur un parchemin roulé dans un étui. Dans l'art chrétien médiéval, de nombreux personnages (prophètes, anges...) portent des phylactères, qui permettent à l'artiste de leur prêter des paroles, à la manière des bulles dans les bandes dessinées ou qui sert notamment à identifier un personnage.

Pietà :

Représentation de la Vierge tenant sur ses genoux le corps du Christ après la descente de croix. Ce terme d'origine italienne est plus fréquent que l'expression "Vierge de pitié", désignant la même iconographie en français. En allemand : Vesperbild.

Piquier :

Fantassin armé d'une pique.

Point couché / couchure :

Les fils (généralement des filés métalliques) sont placés à plat sur la surface du tissu, parallèles entre eux et maintenus par des points de soie qui peuvent former des motifs (losanges, chevrons…).

Point couché rentré :

Couchure dont le fil de fixation, en lin, vient du revers pour saisir régulièrement le filé métallique et l’entraine au revers pour former une boucle. Sur l’avers, on voit entre les filés métalliques de très petits espaces vides, là où les filés ont disparu au revers puis réapparu, au lieu des points de soie de la couchure simple.

Point de chaînette :

Point exécuté en ligne, formé d’une chaîne de boucles. Le fil forme une boucle et l’aiguille passe dans la boucle et la fixe sur le tissu.

Point fendu :

Point exécuté en ligne, qui consiste à faire un point, puis à repiquer dans le fil de ce point en écartant les brins en V.

Polychromie :

Ensemble des couches de revêtement colorées (peinture, métal en feuille ou en poudre, etc.) d’une sculpture.

Polylobe :

Motif décoratif composé de plusieurs arcs de cercles (cinq ou plus) ; on parle en particulier d'arc polylobé (la ligne générale de l'arc est composé de plusieurs petits arcs de cercle tangeants juxtaposés).

Polyphonie :

Mot de racine grec signifiant plusieurs voix. Style de musique qui apparut au 18e siècle et qui consiste à superposer deux ou plusieurs voix, lignes ou parties mélodiquement indépendantes. Ce style atteint son âge d’or aux 15e et 16e siècles.

Polyptyque :

Objet composé de plusieurs plaquettes (quadrangulaires ou à sommet cintré ou pyramidal), articulées par des charnières. Dans le cas d'un retable, le polyptyque comprend un panneau principal fixe (éventuellement une caisse, abritant des sculptures) et plusieurs volets : si ceux-ci peuvent se recouvrir mutuellement, le polyptyque peut avoir plusieurs ouvertures. Il arrive que les volets soient simplement articulés les uns aux autres. Dans le cas de l'art italien, les différents panneaux sont le plus souvent fixes, mais liés entre eux par des encadrements, et l'on parle aussi de polyptyque.

Porphyre :

Roche magmatique ancienne très dure, présentant de grands cristaux de feldspath clairs dispersés dans une pâte foncée à grains très fins, généralement rouge ou verte, parfois bleue ou noire.

Poulaines :

Chaussures pointues, d’origine polonaise supposée. Les poulaines sont à la mode du milieu du 14e siècle au milieu du 15e siècle.

Pourpoint :

Cotte taillée dans un tissu riche, matelassée ; les hommes d’armes la portent sous le haubert. A partir du milieu du 14e siècle, vêtement de dessus civil, près du corps, porté court (au-dessus du genou).

Prieuré :

Communauté religieuse dépendant généralement d’une abbaye et gouvernée par un prieur.

Priorale :

Eglise d’un prieuré.

Protomé :

Représentation de la partie antérieure du corps d’un être vivant, buste.

Psychomachie :

Thème allégorique du combat des vertus contre les vices, décrit par le poète latin Prudence (348-ap. 405) dans son ouvrage Psychomachia, et très présent dans l’art médiéval.

Pyxide :

Récipient destiné à contenir les hosties consacrées et à les distribuer lors de la communion.