En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
acce-o /
FrançaisEnglishEspañol
> Ressources > Glossaire

Glossaire

h

Hellénisé

Influencé par la civilisation ou la langue grecque. Peut aussi désigner l'influence du monde byzantin, héritier de la civilisation grecque.

Hennin

Coiffure portée par les femmes au 15e siècle : selon le Glossaire archéologique de Victor Gay, il est constitué d’un bourrelet bifide, couvert d’étoffes précieuses et se prolonge par un voile retombant derrière la tête. Il désigne couramment une coiffe conique (« en pain de sucre »), souvent associée à un voile. Le hennin dissimulait totalement la chevelure.

Héraldique

Relatif au blason, aux armoiries ; désigne aussi la discipline qui étudie les armoiries. Celles-ci sont les emblèmes de familles, de dynasties ou de communautés, apparues au 12e siècle, figurant entre autres sur les boucliers et sur les étendards. Par sa grande richesse symbolique, l’héraldique est aussi bien un art qu’un langage et est très utile à l’historien et à l’archéologue.

Hiératique

Se dit d'une attitude qui évoque la sainteté.

Hommage vassalique

cérémonie lors de laquelle le vassal prête allégeance à son seigneur : agenouillé, il place ses mains dans celles du seigneur (immixtio manuum) ; ce geste est suivi d’un serment de fidélité. Le seigneur doit au vassal protection et entretien, le vassal lui doit aide et conseil.

Hortus conclusus

Ou jardin clos. Sur les représentations enluminées, peintes et tissées, des scènes religieuses avec la Vierge ou des scènes profanes courtoises se déroulent au sein d'enceintes fortifiées agrémentées d'une fontaine, de prés fleuris, de pergolas. Le thème du jardin clos est lié à la littérature spirituelle avec le Cantique des cantiques et les textes mariaux ainsi qu'à la littérature courtoise dont le Roman de la rose est l'œuvre la plus célèbre.

Hostie

L’hostie est un pain mince et rond fait de farine sans levain que le prêtre consacre lors de la messe et distribue lors de l’Eucharistie. Son nom vient du latin hostia, la victime, car l’hostie est littéralement l’incarnation du Corps du Christ (tout comme le vin est le Sang du Christ) selon le dogme de la transsubstantiation.

Houppelande

Robe de dessus, pouvant servir de manteau, taillée dans une étoffe riche et ornée, ce qui en fait un vêtement d’apparat. La houppelande, caractérisée par son ampleur et par ses larges manches, peut être courte ou longue. Elle est souvent fourrée ou matelassée. Elle est attestée dans la seconde moitié du 14e et au 15e siècle.

Hussite

Partisan du réformateur tchèque Jan Hus qui, influencé par le réformateur anglais Wycliff, lutta contre la simonie et la hiérarchie ecclésiastique à la fin du 14e siècle et fut pour cela brûlé lors du concile de Constance en 1415. Les hussites, surtout des Tchèques, se battirent pour leur liberté de conscience et, au terme d’une lutte acharnée, ayant résisté à plusieurs croisades, obtinrent le droit de pratiquer leur propre religion par les accords connus sous le nom de Compactats de Prague, en 1436.

j

Jaque

Pourpoint rembourré, pourvu de manches ; c’est un vêtement court et ajusté, à la mode sous Charles VI et Charles VII (fin du 14e siècle et première moitié du 15e siècle).

Jaune d'argent

Couleur de cémentation de ton jaune obtenue par des sels d’argent contenus dans de l’ocre. Le jaune d’argent est appliqué au revers des pièces en verre ; sur les verres teintés dans la masse, la couleur est modifiée par transparence : sur un verre bleu, par exemple, le jaune d’argent donne un ton vert. Cette technique apparaît entre l'Île-de-France et la Normandie vers 1300.

Jeu de mérelles

Jeu de plateau existant déjà dans la Rome antique, très en vogue au Moyen Âge, consistant à aligner des pions sur un plateau appelé « tablier » formé de trois carrés imbriqués. On parle aussi de jeu du charret ou de jeu du moulin.

Jouvenceau

Jeune homme.

Jurisconsulte

Juriste, spécialiste et théoricien du droit romain.

l

Lai

Poème narratif ou lyrique, de longueur variable. Le lai narratif est un conte relativement court en octosyllabes, de forme musicale et se rapprochant le plus souvent à une aventure merveilleuse ou aux légendes arthuriennes. Le lai lyrique peut de son côté prendre des formes diverses et relativement complexes, tout en conservant la forme musicale et une prédilection pour le domaine courtois.

Lampas

Tissu façonné comportant au moins deux chaînes (chaîne pièce et chaîne de liage) et une ou plusieurs trames. Le décor est constitué principalement par des flottés de trame (liserée, lancée ou brochée), liés au tissu de fond, généralement en taffetas ou en sergé, par la chaîne de liage.

Lectionnaire

Livre liturgique qui contient des passages de l’Évangile ou des textes patristiques (traitant de la vie, de l’œuvre et/ou de la doctrine des Pères de l'Église) lus pendant l’office.

Linteau

Bloc de pierre ou poutre surmontant une baie et reposant sur deux points d'appui (colonnes, consoles, etc.).

Lisse (ou lice)

Pièce du métier à tisser consistant en un fil portant un maillon dans lequel passe un fil de chaîne, qui sert à séparer les fils pairs des fils impairs de manière à permettre le passage du fil de la trame. On parle de tapisserie de basse lisse lorsque la chaîne du métier à tisser est disposée quasiment à l'horizontale, et de haute lisse lorsqu'elle est placée à la verticale. Par métonymie, la lisse désigne fréquemment l'art de la tapisserie.

Lissier

Artisan, ouvrier qui monte les lisses d'un métier à tisser ; par extension, celui qui exécute une tapisserie sur ce métier.