acce-o /
FrançaisEnglishEspañol
> Actualités > Musée en mutations > > Un nouveau parcours de visite

un nouveau parcours de visite

Après plusieurs années de travaux de modernisation, le musée de Cluny s'est doté d'un nouveau parcours de visite. Le choix d'un parcours chronologique et les partis-pris de la muséographie donnent désormais à voir un Moyen Âge Nouvelle Génération
Ce sont 2600 m² d’espaces de visite qui sont concernés par ce chantier. Depuis sa réouverture le 12 mai 2022, le musée de Cluny propose une présentation renouvelée de 1600 œuvres.

L'État, ministère de la Culture, a financé ces travaux dont la maîtrise d'ouvrage a été déléguée à l'Opppic (Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture).
Ils ont été conduits par plusieurs équipes de maîtrise d'oeuvre : Paul Barnoud, architecte en chef des monuments historiques, le groupement  Bernard Desmoulin, architecte et Adrien Gardère, scénographe et le bureau d’étude Scoping pour les aspects techniques.

Un fil chronologique

Avec la construction du nouvel accueil visible depuis le boulevard Saint-Michel, les flux et circulations à l'intérieur du musée ont dû être revus. En effet, l'ensemble des fonctions d'accueil (billetterie, vestiaire, sanitaires, etc) a été déplacé depuis l'ancien hall, situé à l'est, vers le nouveau bâtiment, accessible par le 28 rue Du Sommerard. Une refonte complète des parcours de visite était donc indispensable.

L'extension du musée a été réalisée par l'architecte Bernard Desmoulin

L'occasion de proposer une nouvelle lecture des collections. La muséographie a abandonné le parcours thématique en vigueur depuis 1956. Pour favoriser une meilleure compréhension des œuvres, c’est désormais un fil chronologique que suit le visiteur, embrassant dans chaque salle un ensemble cohérent.

Première étape dans le parcours de visite, le frigidarium des thermes de Lutèce le plonge dans l'Antiquité gallo-romaine. De salle en salle, des collections byzantines à la naissance de l’art gothique, du gothique rayonnant parisien à l’art 1500, le temps se déroule jusqu'aux fameuses tapisseries de la Dame à la licorne. Le parcours de visite s’achève sur un exceptionnel ensemble d’œuvres du gothique tardif.

Orfèvrerie, sculpture, vitraux ou encore peintures dialoguent pour restituer toute la diversité de 1500 années de création. Ainsi, les vitraux de la Sainte-Chapelle sont présentés aux côtés de sculptures provenant du même monument tandis que des éclairages thématiques apportent des clés de compréhension de la société médiévale.

Seuls subsistent de l’ancienne muséographie l’espace consacré à la cathédrale Notre-Dame de Paris et la salle des tapisseries de la Dame à la licorne.

Une accessibilité totale

La création de rampes d'accès, de monte-personnes et d'ascenseurs permet désormais à tous de circuler dans les espaces du musée.
Installé dans des bâtiments anciens et classés monuments historiques, le musée de Cluny comptait de nombreuses ruptures de niveaux. Désormais, l'accessibilité de toutes les salles est garantie pour les personnes à mobilité réduite qui suivent le même parcours de visite que tous les autres visiteurs.

Un parcours monumental

Pour mieux comprendre l'histoire architecturale du site, un parcours monumental est proposé en visite guidée. Outre le frigidarium, la découverte des thermes de Lutèce s'enrichit de la visite de nouveaux espaces comme la salle des enduits, la cave gothique et l’annexe romaine. À noter que ce parcours n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Les thermes du Nord de Lutèce

Les éléments patrimoniaux de l'hôtel médiéval comme les décors peints ou sculptés, les menuiseries, etc, ont également fait l'objet de restaurations dans la période 2018 - 2020. Le chantier se prolongera bientôt par des travaux sur les jardins situés au nord des bâtiments du musée, le long du boulevard Saint-Germain.