En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
> Actualités > Musée en mutations > > Nouvel accueil projet Cluny 4

un nouvel accueil

 Dans le cadre du projet de modernisation Cluny 4, la création d'un nouveau bâtiment d'accueil a été confiée à l'architecte Bernard Desmoulin, sous la maîtrise d'ouvrage déléguée à l'Oppic (Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture). Avant son inauguration en juillet 2018, suivez le chantier en images.

Une priorité : l'accessibilité

Permettre l'accès du musée à tous les publics, tel est l'enjeu principal du chantier Cluny 4. Par la mise en place de deux ascenseurs, de monte-personnes et de rampes d'accès, le musée garantit une accessibilité totale de ses espaces et de ses collections.
Cette mise aux normes répond aux objectifs de la loi « sur l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » du 11 février 2005.

Les fonctions attendues

 

Visible depuis le boulevard Saint-Michel et accessible depuis la rue du Sommerard, l'extension conçue par l'architecte Bernard Desmoulin répond à l'ensemble des fonctions attendues d'un musée moderne. Sur une surface au sol de 250m² seulement, le nouveau bâtiment abrite la zone d'accueil-billetterie, une librairie-boutique, des vestiaires et sanitaires pour groupes et individuels. Seront également ajoutés un espace pédagogique dédié, des équipements de régie des œuvres et une salle pour des présentations temporaires.
Une véritable prouesse architecturale, dans un périmètre physique et financier raisonné et raisonnable.

S'implanter sans s'imposer

 

Implanté au cœur de Paris et du quartier Latin, le musée bénéficie d'une situation exceptionnelle,  au croisement des boulevards Saint-Michel et Saint-Germain.En tournant le bâtiment d'accueil vers le boulevard Saint-Michel, l'architecte Bernard Desmoulin propose à tous les passants de pousser les portes du musée.
Pour autant, il respecte l'environnement immédiat, l'échelle urbaine et le terrain archéologique. Suivant la logique du moindre impact, le nouvel édifice adopte un volume sobre peu élevé. Il laisse ainsi entrevoir les différentes strates architecturales du musée, depuis les thermes de Lutèce jusqu'à l'extension du 19e siècle.
La façade reprend un motif présent dans la dentelle de pierre de la chapelle gothique flamboyante du musée, créant un écho direct avec l'histoire du lieu. Constituée de plaques comme déjà patinées par le temps, elle joue avec les reflets de lumière, changeants au fil de la journée.

Suivez l'actualité du projet !

  • Septembre 2016 : Sélection de l’architecte-muséographe pour la refonte des parcours et réouverture de la chapelle
  • Décembre 2017 : Fin de la restauration des thermes gallo-romains (vestiges antiques)
  • 1er mars 2018 : Éclipse totale du musée pour préparer la réouverture partielle et le chantier de refonte des parcours de visite
  • 14 juillet 2018 : Ouverture du nouvel accueil et de la première tranche de rénovation muséographique
  • Printemps / Été 2020 : Achèvement des nouveaux parcours muséographiques