En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
FrançaisEnglishEspañol
> Ressources > Glossaire

Glossaire

p

Phylactère

Bande de parchemin aux extrémités enroulées, portant une inscription ; le pylactère est, dans la religion juive, une amulette constituée par une inscription d'un verset biblique sur un parchemin roulé dans un étui. Dans l'art chrétien médiéval, de nombreux personnages (prophètes, anges...) portent des phylactères, qui permettent à l'artiste de leur prêter des paroles, à la manière des bulles dans les bandes dessinées.

Pietà

Représentation de la Vierge tenant sur ses genoux le corps du Christ après la descente de croix. Ce terme d'origine italienne est plus fréquent que l'expression "Vierge de pitié", désignant la même iconographie en français. En allemand : Vesperbild.

Piquier

Fantassin armé d'une pique.

Polylobe

Motif décoratif composé de plusieurs arcs de cercles (cinq ou plus) ; on parle en particulier d'arc polylobé (la ligne générale de l'arc est composé de plusieurs petits arcs de cercle tangeants juxtaposés).

Polyphonie

Mot de racine grec signifiant plusieurs voix. Style de musique qui apparut au 18e siècle et qui consiste à superposer deux ou plusieurs voix, lignes ou parties mélodiquement indépendantes. Ce style atteint son âge d’or aux 15e et 16e siècles.

Polyptyque

Objet composé de plusieurs plaquettes (quadrangulaires ou à sommet cintré ou pyramidal), articulées par des charnières. Dans le cas d'un retable, le polyptyque comprend une panneau principal fixe (éventuellement une caisse, abritant des sculptures) et plusieurs volets : si ceux-ci peuvent se recouvrir mutuellement, le polyptyque peut avoir plusieurs ouvertures. Il arrive que les volets soient simplement articulés les uns aux autres. Dans le cas de l'art italien, les différents panneaux sont le plus souvent fixes, mais liés entre eux par des encadrements, et l'on parle aussi de polyptyque.

Porphyre

Roche magmatique ancienne très dure, présentant de grands cristaux de feldspath clairs dispersés dans une pâte foncée à grains très fins, généralement rouge ou verte, parfois bleue ou noire.

Poulaines

Chaussures pointues, d’origine polonaise supposée. Les poulaines sont à la mode du milieu du 14e siècle au milieu du 15e siècle.

Pourpoint

Cotte taillée dans un tissu riche, matelassée ; les hommes d’armes la portent sous le haubert. A partir du milieu du 14e siècle, vêtement de dessus civil, près du corps, porté court (au-dessus du genou).

Pyxide

Récipient destiné à contenir les hosties consacrées et à les distribuer lors de la communion.

q

Quadrilobe

Motif décoratif composé de quatre arcs de cercle égaux, disposés symétriquement ; la forme ressemble à un trèfle à quatre feuilles. Voir polylobe.

r

Rameaux

Dans le calendrier liturgique, le dimanche des Rameaux correspond au dimanche précédant Pâques et commence la semaine sainte. On commémore l’entrée triomphale du Christ dans Jérusalem, qui signifiait que le messie attendu était arrivé. La monture modeste de Jésus-Christ, un âne, signifie l’humilité de ce dernier. A son passage, selon les évangiles, la foule jetait des vêtements sur le sol et l’acclamait en agitant des branches coupées aux arbres, d’où le nom de Dimanche des Rameaux.

Réforme

Les mots médiévaux de la réforme sont issus d’une longue tradition philosophique et morale, de Sénèque aux Pères de l’Église. Le mot peut prendre deux sens : celui d’un retour à un état primitif ou celui d’un changement, par des moyens conformes aux règles existantes, destiné à apporter une amélioration ou une réorganisation. Si la réforme protestante s’inscrit dans la première définition, les réformes grégoriennes du 11e siècle, qui virent une redéfinition de la place des clercs par rapport aux laïcs, tombent dans la seconde catégorie. Dans le royaume de France sous le règne de Saint Louis, un personnel politique nouveau, les « réformateurs, » sont chargés de mener à bien une réforme qui prend une nette coloration politique : le but est de purifier le royaume et d’y instaurer l’ordre chrétien.

Regalia

Du latin regalis, royal, les regalia sont les objets associés au pouvoir royal, arborés par le roi lors des cérémonies officielles comme le sacre ou l’entrée. Parmi les regalia, on trouve le globe surmonté d’une croix, la main de justice, le sceptre, l’épée ou encore, bien sûr, la couronne.

Reliquaire

Boîte ou coffret de forme variable destiné à contenir des reliques.

Reliques

Restes du corps d'un personnage considéré comme saint (en particulier os, crâne, dents..). Dans le cas du Christ ou de la Vierge, certains objets considérés comme liés à leur existence terrestre constituent des reliques : bois de la croix du Christ, vêtements du Christ, instruments de la Passion, cheveux ou vêtements de la Vierge...

Repoussé

Action qui consiste à déformer une feuille de métal en la faisant monter en un relief plus ou moins accentué par martelage et ciselage de son revers.

Réserve

Les parties de la plaque de cuivre qui apparaissent en surface, donc non creusées et non émaillées, sont dites réservées. Le décor des émaux limousins peut être émaillé sur fond réservé, ou réservé sur fond émaillé.

Retable

(du latin retro tabula) : Structure apparue au 12e siècle comportant diverses images religieuses, peintes ou sculptées, placée à l’arrière et en surplomb de la table d’autel dans l’église. Ses dimensions et ses matériaux sont variables et, à partir du 14e siècle, il est souvent équipé de volets qui servent à le masquer en certains temps de l'année liturgique. Voir Triptyque.

Rinceau

Motif décoratif comportant une ou plusieurs tiges, des feuilles, éventuellement des fruits ou des fleurs. Le rinceau peut aussi comporter des représentations animales ou humaines, on parle alors de rinceau habité.