> Collection > Les œuvres > Auguste et la Sibylle

Auguste et la Sibylle

Les douze sybilles, prophétesses de l'Antiquité, étaient considérées au Moyen Âge comme les équivalents féminins des douze prophètes bibliques. On croyait que la Sibylle de Tibur (aujourd'hui Tivoli, près de Rome) avait annoncé la naissance du Christ à l'empereur Auguste.

C'est la scène que représente cette séduisante tapisserie : dans un paysage vallonné, la Sibylle de Tibur, accompagnée d'une suite de compagnes et d'un jeune homme, montre une Vierge en buste, tenant l'Enfant nu dans ses bras. A la vue de cette apparition céleste, entourée de nuages, l'empereur Auguste, simplement vêtu d'une grande chape, s'agenouille, tandis que ses trois conseillers montrent leur étonnement par leurs gestes et leurs regards. La thématique chrétienne est discrète, par rapport à la représentation de l'élégance des costumes et d'un cadre idyllique, entre campagne et manoir pourvu d'une horloge.

Don des frères Lenoir (Albert et Clodomir ?), 1844

N° Inventaire : Cl. 1458
Hauteur : 310,5 cm
Largeur : 282 cm
Lieu de production : Anvers
Oeuvre non visible
L'oeuvre sur une carte
Les dossiers thématiques
  • Aucun circuit associé
Programmation
  • Aucun événement à venir